La transition énergétique : qu’est ce que c’est ?

Publié le : 28 avril 20223 mins de lecture

La transition énergétique est le passage d’un modèle de production d’énergie fondé sur l’exploitation de combustibles fossiles non renouvelables, tels que le pétrole, le méthane, le gaz naturel et le charbon, à des sources renouvelables telles que l’énergie éolienne, photovoltaïque et géothermique. Dans un système reposant sur le stockage de l’énergie et l’efficacité de la consommation.

La transition énergétique : ce qu’elle est et ce qu’elle implique

Selon la communauté scientifique, le changement climatique observé au cours des dernières décennies est en grande partie dû aux émissions de gaz à effet de serre du secteur énergétique. En effet, on estime que 90 % des émissions de CO2 dans l’atmosphère, le gaz considéré comme responsable du réchauffement climatique, proviennent de ce secteur. De ces hypothèses découle la nécessité de créer un modèle de développement durable, mettant en œuvre une transition progressive vers des sources plus propres, telles que l’énergie solaire ou éolienne.

Les avantages de la transition énergétique

Le passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables offre des avantages tangibles pour la planète et la communauté. Si les avantages pour l’environnement sont évidents, en ce qui concerne la production d’électricité, on assistera au développement de centres de production d’énergie solaire et éolienne de plus en plus efficaces, mais surtout décentralisés et largement distribués. Les retombées économiques de ces activités se traduiront par une augmentation des emplois dans l’ensemble du secteur de l’énergie verte et, ensuite, dans les poches des citoyens, qui pourront réduire le coût de leurs factures d’électricité et même contribuer à la production. D’autres avantages sont déjà disponibles grâce aux incitations gouvernementales.

Décarbonisation

La décarbonisation est le processus le plus urgent en matière de durabilité environnementale. Les centrales électriques au charbon, qui, selon l’Agence internationale de l’énergie, représentent encore près de 80 % de la production mondiale d’électricité, sont en effet les principales responsables des émissions de CO2 et d’autres gaz à effet de serre. Par conséquent, le processus de déclassement de ces centrales ne peut être immédiat, mais doit nécessairement passer par une phase de transition basée sur la flexibilité de la production. L’objectif de l’Union européenne est d’abandonner complètement le charbon d’ici 2050, au profit des énergies renouvelables. Pour ce faire, une transition intermédiaire sera effectuée vers le gaz naturel, qui permet de réduire de 50 % les émissions nocives, tout en assurant une meilleure gestion des pics de production. Les installations de stockage de l’énergie seront également renforcées afin de garantir la continuité de l’approvisionnement lors du passage à des systèmes de production intermittents tels que l’énergie solaire ou éolienne.

Plan du site